Se préparer à l'accouchement: le point de vue de l'ostéopathe

Les différentes préparations à l’accouchement

Votre maternité vous propose en général une prépa dite « classique », animée par une sage-femme, et en groupe. Elle peut être utile si c’est votre 1er bébé, pour comprendre comment se passe le travail et la naissance. 

Vous pouvez également faire appel à votre sage-femme libérale, qui vous donnera des conseils et répondra à vos questions.

Il y a aussi l’haptonomie, qui est une merveilleuse façon de communiquer avec vote bébé in utero. 

L’idée, c’est de connaître les grandes lignes d’un accouchement, pour pouvoir anticiper le jour J. Malgré cela, il faut garder à l’esprit qu’un accouchement ne se passe jamais comme on l’a imaginé, et c’est également à cela que l’on doit se préparer.

1

Qu’entend-on par préparation ostéopathique à l’accouchement?

Beaucoup de mes patientes enceintes viennent me voir vers la fin de la grossesse pour me demander une « préparation » du bassin.

D’un point de vue ostéopathique, nous parlons en terme de MOBILITE. Cette mobilité est primordiale pour que la naissance ai lieu dans les meilleures conditions possibles. L’ostéopathe s’assure donc de la mobilité du bassin, mais aussi de toutes les structures de votre corps.

Le but? que votre bébé puisse se placer le mieux possible, puis s’engager sans contraintes, et enfin naître sans rester bloqué dans votre bassin. Evidemment, les choses ne sont pas aussi simples car beaucoup de facteurs rentrent en compte (déclenchement, position de la future maman lors de la naissance, etc…) mais c’est ce vers quoi nous voulons aller. 

Faire un bilan ostéopathique pour préparer à la naissance, a donc tout son sens. 

N’hésitez pas à poser toutes les questions que vous voulez à votre ostéopathe, c’est aussi son rôle d’y répondre.

2